REGLEMENT INTERIEUR DE LA COUPE SNEA-B

mercredi 16 décembre 2009
par Olivier Kima
popularité : 16%

SYNDICAT NATIONAL DES ENSEIGNANTS AFRICAINS DU BURKINA (SNEA-B)

BUREAU NATIONAL

SPORT ET CULTURE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COUPE SNEA-B

Chapitre I : Dispositions Générales

Article I le Syndicat National des Enseignants Africains du Burkina (SNEA-B) est lui-même le donateur. Il se propose de : cultiver un esprit de fraternité, de solidarité et d’unité entre les élèves et les enseignants ; promouvoir la pratique du sport à l’école primaire ; contribuer à l’épanouissement d’une jeunesse saine.

Article 2 : Une commission placée sous la tutelle du donateur est chargée de l’organisation des compétitions. Elle se compose comme suit : deux représentants du SNEA-B ; deux représentants de la marraine ; un représentant des équipes engagées. NB : toutes les dispositions utiles seront prises dans le souci de réussir l’organisation de cette compétition aucun détail ne sera négligé. Les commissions suivantes seront créées à cet effet. Il s’agit de : la commission technique chargée de l’organisation pratique des différents matchs (désignation des officiels, élaboration du calendrier des rencontres ect…) la commission santé qui veillera à créer les conditions pour une bonne couverture sanitaire des matchs. La commission sécurité assurera la protection des officiels (arbitres, commissaires et délégués de match) et des acteurs.

Chapitre II : Engagement

Article 3 : Pour prendre part à la compétition les équipes doivent : fournir une liste de 16 joueurs régulièrement inscrits dans l’école qui entre en compétition. Notifier leur inscription. NB : l’inscription est de 1000 francs CFA par équipe. Le déroulement de la compétition se fera en éliminatoire directe. En cas de match nul une prolongation de (10x2) mns sera prévue avant d’atteindre les tirs au but.

Article 4 : Seules sont autorisées les cartes scolaires en cours de validité pour la présente compétition.

Chapitre III : Déroulement

Article 5 : La formule de la compétition sera fonction du nombre d’équipes engagées, un tirage au sort sera effectué par la commission technique en présence des délégués des équipes engagées.

Article 6 : Les équipes qui reçoivent sont celles désignées en tête par le tirage au sort.

Article 7 : Les matchs se jouent en 2 x 30mns. Trente minutes avant le coup d’envoi, les équipes devront se présenter au complet au délégué de match pour les formalités. L’inobservation de cette prescription enlève à l’équipe contrevenante le droit de réserve.

Article 8 : Si 15 mns après l’heure prévue pour le début du match une équipe est absente ou incomplète (moins de 8 joueurs) l’arbitre fera signer le forfait.

Article 9 : a)les équipes se présentent sur le terrain, vêtues pour la pratique du football b)si deux équipes se trouvent avec la même couleur, celle qui reçoit change de couleur c)l’équipe qui reçoit est chargée de la matérialisation du terrain.

Article 10 : Les réserves doivent être formulées, transmises avant le début du match et confirmées avant le coup d’envoi par le versement de la somme de 200 FRANCS non remboursable. Les réclamations sont immédiatement confirmées pendant ou après le match et ce au même titre.

Article 11 : Tout joueur ayant reçu deux cartons jaunes est suspendu pour un match et paie une amande de 500 FRANCS.

Article 12 : Tout joueur ayant reçu un carton rouge est soumis à une amande de 1000 FRANCS et est suspendu pour le prochain match.

Chapitre IV : Homologation – Litiges

Article 13 : Une commission technique d’homologation sera chargée d’examiner tous les litiges. Ceux-ci seront tranchés dans un délai de 48 heures et le résultat transmis par écrit aux deux équipes concernées.

Article 14 : La commission technique sera présidée par le représentant du service provincial du sport en collaboration avec le représentant SNEA-B. Elle sera ainsi composée : Président : le représentant du service provincial des sports Membres : Un représentant du SNEA-B Un représentant des arbitres Une personne ressource Un représentant de chaque équipe engagée La commission peut faire appel à toute personne susceptible d’apporter un éclaircissement à cet effet.

Chapitre V : Sanctions

Article 15 : En cas de trouble ou blocage du jeu, l’équipe reconnue responsable des faits perd le match d’office et prend en charge les dommages occasionnés. Cette sanction n’entrave pas les sanctions administratives et les poursuites judiciaires.

Article 16 : Toute équipe ayant un esprit antisportif dûment constaté sera suspendue de la prochaine édition.

Chapitre VI : Dispositions finales

Article 17 : Pour tous les cas non prévus par le présent règlement, se référer au règlement de la Fédération Burkinabé de Football.

Article 18 : L’engagement à la présente compétition suppose l’acceptation du présent règlement.

BONNE CHANCE A TOUS.

Le responsable aux activités sportives et culturelles

Olivier KIMA


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Condition d’obtention d’un passeport burkinabé

Le passeport ordinaire est délivré par la Direction Générale de la Police Nationale à travers la Division de la Migration sise à Gounghin. Pour l’obtention d’un passeport, il faut constituer un dossier composé des pièces ci-dessous à déposer à la Division de la Migration tous les matins du lundi au vendredi.

Composition du dossier d’une demande de passeport Pour les majeurs

1. Une copie légalisée de l’acte de naissance

2. Une copie légalisée du certificat de nationalité Burkinabé

3. Une copie légalisée de la CNIB

4. Un casier judiciaire en cours de validité

5. Un timbre de 200FCFA

6. Trois(03) photos d’identité (format passeport)

7. Un document justifiant votre profession

8. La somme de cinquante mille (50.000F) CFA pour les frais d’établissement Pour les femmes mariées qui désirent porter le nom de leurs conjoints sur le passeport, il faut joindre une copie légalisée de l’acte de mariage aux pièces citées ci-dessus.

Pour les mineurs

1. L’acte de naissance de l’enfant

2. Le certificat de nationalité de l’enfant

3. Une autorisation parentale

4. Document d’identité des deux parents (si le mineur réside au Burkina Faso) ; dans le cas contraire, il faut un titre de séjour des deux parents. Dans ce cas, l’autorisation parentale n’est plus nécessaire.

5. Un timbre fiscal de 200 f plus la somme de 50000f

6. Trois(03) photos (format passeport)

Pour les militaires et paramilitaires, il faut joindre un certificat de présence au corps précisant l’établissement d’un passeport.

NB : La durée d’établissement est de soixante-douze heures (72h) ouvrables si le dossier est régulier.

- Mais en cas d’insuffisance de stocks le délai peut varier en fonction de l’urgence.

- Eviter de passer par des intermédiaires.