L’école Bobo-centre "A" l’une des plus vieille école du Burkina Faso

samedi 15 juillet 2017
par Olivier Kima
popularité : 28%

Située à Koko, au secteur 4 dans l’arrondissement 1 de Bobo- Dioulasso d’où le nom « Ecole Bobo-Centre A », la plus vieille école du Burkina Faso a 114 ans cette année. Selon l’actuel directeur Seydou Sanon, la direction régionale de la LONAB de Bobo-Dioulasso fut le 1er site de cette école. Avec le temps, l’école a été déplacée au quartier Kuinima. C’est en 1927 que l’école Bobo- Centre A, s’est installée à Koko dans le site actuel. Erigée sur une superficie de 2 hectares, avec des matériaux solides, (fers durs, briques rouges avec des murs d’une épaisseur de 40cm), cette école de 6 classes fonctionnelles fut construite du début jusqu’à la fin sans chainage.

Créée officiellement en 1903 par les colons français, c’est en 1904 qu’elle devint fonctionnelle. Jadis dirigée par les colons, ses tous premiers enseignants et animateurs étaient également des officiers français. De 1903 à 1921 l’école Bobo-Centre A était exclusivement animée par des colons français parce qu’il n’y avait pas d’instituteurs noirs à l’époque. C’est à partir de 1921 que l’école accueillera son premier instituteur noir de nationalité voltaïque, originaire de la ville de Bobo- Dioulasso du nom de Birahim Cire Ba, sorti de la célèbre école régionale William Ponty de Dakar. Plus tard la première institutrice de cette école fut Moussokoro Vicens. Ayant une vocation sous régionale, elle a accueilli des enfants voltaïques, ivoiriens, nigériens, maliens et sénégalais.

Des personnalités qui y auraient fait un passage, nous avons le père du président actuel du Faso, Charles Bila Kaboré (comme Directeur), le Directeur du Cabinet actuel du ministère de la défense le colonel Ali Traoré, le Directeur de l’école Technique militaire de Ouagadougou (ETMO) Jude Ba, et le Dr Sa Traoré, propriétaire de la clinique Djétogo à Bobo-Dioulasso. 101. 676 élèves sont passés dans cette école depuis la création de l’école à nos jours.

L’école vit en ce moment des des difficultés parmi lesquelles il y a la dégradation des bâtiments, du sol, du plafond, et l’état de vétusté des tables-bancs et des chaises. Seydou Sanon directeur actuel de l’école, a de ce fait souhaité qu’il y ait une réhabilitation totale du bâtiment, afin de le sécuriser et de lui permettre encore de vivre cent ans. Aussi, il a suggéré la modernisation du mobilier et l’installation de brasseurs dans les salles de classes. Afin de reconstituer la mémoire de cette école, il est prévu une visite des familles Cire Ba et Vicens et une rencontre avec les devanciers. Aussi le directeur a-t-il plaidé pour l’équipement de la salle informatique afin d’initier les élèves au maniement de l’outil informatique.

Notons que certains pans de l’histoire de cette école ont été conservés (le premier registre d’appel des élèves datant d’octobre 1905, des diplômes de CEPE d’Août 1907, des bulletins de naissance d’anciens élèves, etc.) pour servir de repère à la jeune génération.


Agenda

<<

2020

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Condition d’obtention d’un passeport burkinabé

Le passeport ordinaire est délivré par la Direction Générale de la Police Nationale à travers la Division de la Migration sise à Gounghin. Pour l’obtention d’un passeport, il faut constituer un dossier composé des pièces ci-dessous à déposer à la Division de la Migration tous les matins du lundi au vendredi.

Composition du dossier d’une demande de passeport Pour les majeurs

1. Une copie légalisée de l’acte de naissance

2. Une copie légalisée du certificat de nationalité Burkinabé

3. Une copie légalisée de la CNIB

4. Un casier judiciaire en cours de validité

5. Un timbre de 200FCFA

6. Trois(03) photos d’identité (format passeport)

7. Un document justifiant votre profession

8. La somme de cinquante mille (50.000F) CFA pour les frais d’établissement Pour les femmes mariées qui désirent porter le nom de leurs conjoints sur le passeport, il faut joindre une copie légalisée de l’acte de mariage aux pièces citées ci-dessus.

Pour les mineurs

1. L’acte de naissance de l’enfant

2. Le certificat de nationalité de l’enfant

3. Une autorisation parentale

4. Document d’identité des deux parents (si le mineur réside au Burkina Faso) ; dans le cas contraire, il faut un titre de séjour des deux parents. Dans ce cas, l’autorisation parentale n’est plus nécessaire.

5. Un timbre fiscal de 200 f plus la somme de 50000f

6. Trois(03) photos (format passeport)

Pour les militaires et paramilitaires, il faut joindre un certificat de présence au corps précisant l’établissement d’un passeport.

NB : La durée d’établissement est de soixante-douze heures (72h) ouvrables si le dossier est régulier.

- Mais en cas d’insuffisance de stocks le délai peut varier en fonction de l’urgence.

- Eviter de passer par des intermédiaires.