DECORATIONS : LES DIFFERENTES DISTINCTIONS HONORIFIQUES

vendredi 15 février 2019
par Olivier Kima
popularité : 54%

Les distinctions honorifiques sont prévues dans trois catégories d’ordre et médailles : les ordres nationaux, les ordres spécifiques et les médailles. Au total, il y a 19 ordres burkinabé dont 2 ordres nationaux, 8 ordres spécifiques et 9 médailles.

1. LES ORDRES NATIONAUX

Il y a deux ordres nationaux :

L’ordre de l’Etalon : distinction honorifique la plus élevée, il récompense le mérite personnel et les services éminents rendus à la nation ; L’ordre du mérite : il récompense le dévouement, la valeur professionnelle, la durée et la qualité des services. Les ordres nationaux comprennent trois grades et deux dignités dans l’ordre croissant de valeur ci-dessous :
- Le grade de Chevalier : exemples de chevalier de l’ordre de l’Etalon, chevalier de l’ordre du mérite burkinabé ;

- Le grade d’Officier ;

- Le grade de Commandeur ;

- La dignité de Grand Officier ;

- La dignité de Grand-Croix.

L’ordre de l’Etalon remplace l’ordre national en raison d’une recommandation de la Conférence des Grandes Chancelleries des pays francophones qui invite les pays à donner une connotation culturelle à la décoration : Ordre du Mono du Togo, Ordre du Lion au Sénégal, etc.

2. LES ORDRES SPÉCIFIQUES

Ils comprennent les trois grades des ordres nationaux et sont assorties d’agrafes. Il y a les 8 ordres spécifiques ci-dessous :
- L’Ordre du Mérite du Développement Rural ;

- L’Ordre des Palmes académiques ;

- L’Ordre du Mérite de la Jeunesse et des Sports ;

- L’Ordre du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication ;

- L’Ordre du Mérite du Commerce et de l’Industrie ;

- L’Ordre du Mérite de l’Economie et des Finances ;

- L’Ordre du Mérite de la Santé et de l’Action Sociale ;

- L’Ordre du Mérite de la Justice et des Droits Humains.

3. LES MÉDAILLES

Elles récompensent ceux qui, dans l’exercice de leurs fonctions publiques ou privées, se sont distinguées dans un domaine spécifique de l’activité nationale. Il y a les 9 médailles dont 8 à grade unique sauf pour les Sapeurs-Pompiers :

- La Médaille d’Honneur des Sapeurs-Pompiers : Or, Argent et Bronze ;

- La Médaille d’Honneur des Douanes ;

- La Médaille d’Honneur de la Police ;

- La Médaille d’Honneur des Eaux et Forêts ;

- La Médaille d’Honneur de la Sécurité Pénitentiaire ;

- La Médaille d’Honneur des Collectivités Locales ;

- La Médaille Commémorative.

Sources : Grande Chancellerie des Ordres Burkinabé et Décret N°2017-1337 du 30 décembre 2017 portant institution, organisation et fonctionnement des ordres burkinabé.


Agenda

<<

2020

>>

<<

Janvier

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Condition d’obtention d’un passeport burkinabé

Le passeport ordinaire est délivré par la Direction Générale de la Police Nationale à travers la Division de la Migration sise à Gounghin. Pour l’obtention d’un passeport, il faut constituer un dossier composé des pièces ci-dessous à déposer à la Division de la Migration tous les matins du lundi au vendredi.

Composition du dossier d’une demande de passeport Pour les majeurs

1. Une copie légalisée de l’acte de naissance

2. Une copie légalisée du certificat de nationalité Burkinabé

3. Une copie légalisée de la CNIB

4. Un casier judiciaire en cours de validité

5. Un timbre de 200FCFA

6. Trois(03) photos d’identité (format passeport)

7. Un document justifiant votre profession

8. La somme de cinquante mille (50.000F) CFA pour les frais d’établissement Pour les femmes mariées qui désirent porter le nom de leurs conjoints sur le passeport, il faut joindre une copie légalisée de l’acte de mariage aux pièces citées ci-dessus.

Pour les mineurs

1. L’acte de naissance de l’enfant

2. Le certificat de nationalité de l’enfant

3. Une autorisation parentale

4. Document d’identité des deux parents (si le mineur réside au Burkina Faso) ; dans le cas contraire, il faut un titre de séjour des deux parents. Dans ce cas, l’autorisation parentale n’est plus nécessaire.

5. Un timbre fiscal de 200 f plus la somme de 50000f

6. Trois(03) photos (format passeport)

Pour les militaires et paramilitaires, il faut joindre un certificat de présence au corps précisant l’établissement d’un passeport.

NB : La durée d’établissement est de soixante-douze heures (72h) ouvrables si le dossier est régulier.

- Mais en cas d’insuffisance de stocks le délai peut varier en fonction de l’urgence.

- Eviter de passer par des intermédiaires.


Brèves

11 août 2017 - Fonction publique burkinabè : fin des billetages à compter du 1er Octobre

Par lettre en date du 17 juillet 2017 la ministre de l’économie, des finances et du (...)

3 mars 2016 - Atelier de renforcement des capacités

Les 3, 4 et 5 mars 2016 se tient à Ouagadougou un atelier de renforcement des capacités sur le (...)